Auto-entrepreneur : votre checklist de l'année

EntrepreneuriatGérer mon Auto-Entreprise Par L'équipe evo'portail - Posté le 11 mai 2017 - Consulté 8365 fois

Vous avez fait les formalités de création de votre auto-entreprise.
Vous avez votre numéro de SIRET et vous avez démarré votre activité.

Comment s’organise maintenant votre vie d’auto-entrepreneur ?
Quelles sont les principales actions auxquelles il faut penser chaque mois ?

Nouvel auto-entrepreneur, ou exerçant depuis une plus longue date, découvrez notre checklist pour vous aider à organiser votre quotidien et surtout ne rien oublier.

 

 

A quoi faut-il penser tous les mois lorsque l'on est auto-entrepreneur ?

1 - Faites vos comptes

Pour être dans les clous, il faut effectuer vos formalités administratives et de gestion.
Ces tâches sont nécessaires pour travailler en toute légalité.

Suivre les règlements
Garder une vue sur les factures émises et les paiements reçus de vos clients, est indispensable.
Pour cela, vous pouvez produire un tableau pour suivre chaque mois :

  • Les factures en attente de paiement
  • Les factures encaissées
  • Les dépenses (En matériel pour vous ou vos clients)
  • Les bénéfices

En cas de retard ou d’impayés, retrouvez nos conseils pour le recouvrement de vos petites créances.

2 - Anticipez vos déclarations d'auto-entrepreneur

Déclaration de votre chiffre d’affaires
Cette formalité est à faire chaque mois ou chaque trimestre selon l’option choisie lors de votre déclaration de début d’activité. Elle est à faire obligatoirement, et ce, même si le chiffre d’affaires est nul. En effet, cela permettra de calculer le montant de vos cotisations sociales à régler sur la période. Il en va de même pour les aides obtenues par Pôle Emploi comme l’ACCRE.

  • Notez la date de la déclaration sur votre agenda pour ne pas oublier de la faire. Vous pouvez également vous faire un rappel automatique dans un agenda électronique.
  • Chaque fin de mois, prenez du temps pour noter le montant total de votre chiffre d’affaires perçu sur la période. Cela vous permettra d’estimer les cotisations sociales à régler sur la période suivante.

  • A chaque rappel, RDV sur http://www.lautoentrepreneur.fr/ pour faire votre déclaration.

Le saviez-vous ? Dans l’espace de gestion evo’portail, vous pouvez accéder à tous vos rappels de déclaration de chiffre d’affaires pour être sûr de ne jamais oublier. > Découvrir le logiciel de gestion evo’portail.
 

3 - Respectez les seuils du statut auto-entrepreneur

Connaissez-vous l’évolution de votre chiffre d’affaires ?
Savez-vous où vous en êtes au niveau de votre chiffre d’affaires ?
Risquez-vous de dépasser les seuils fixés pour votre activité ?

  • Pour anticiper un changement de statut, il est indispensable de suivre l’évolution de votre chiffre d’affaires.

Il existe des seuils de tolérance, néanmoins si vous veniez à dépasser, il faudra étudier la possibilité de poursuivre votre activité sous un statut juridique plus adapté et donc de fermer votre auto-entreprise

4 - Suivez vos clients

Suivez avec attention vos prospects et clients :

  • Relancez les prospects ayant fait une demande d’information soit par email individuel, par courrier, par SMS ou par téléphone

  • Relancez les clients à qui vous avez envoyé un devis

  • Remerciez vos clients en leur envoyant un email, en leur proposant une remise ou en leur offrant un produit ou service additionnel

 

Pour chaque mission réalisée ou produit vendu :

  • Réalisez une facture aux normes de la micro-entreprise

  • Répertoriez dans un registre vos justificatifs d’achat et les factures émises

Le saviez-vous ? Si vous êtes inscrit en auto-entrepreneur, vous pouvez commencer à facturer même si vous n’avez pas encore reçu votre numéro SIRET.
 

5 - Suivez votre administratif

Prenez soin de planifier chaque mois un moment pour :

  • Lire, trier, traiter et archiver les courriers administratifs envoyés par l’URSSAF, le RSI, votre assurance professionnelle ou encore votre caisse de retraite.

 

A quoi faut-il penser tous les trimestres lorsque l'on est auto-entrepreneur ?

 

1- Déclarez votre chiffre d’affaires d'auto-entrepreneur

Vous avez choisi de déclarer vos revenus chaque trimestre lors de votre déclaration de début d’activité d’auto-entrepreneur ?

  • Programmez des rappels pour penser à bien effectuer votre déclaration trimestrielle de revenus sur votre espace professionnel http://www.lautoentrepreneur.fr/.

Le saviez-vous ? Vous devez déclarer votre chiffre d’affaires même si celui-ci est nul. En cas d’oubli de déclaration, vous vous exposez à une amende de 40€.

2- Réglez vos cotisations sociales d'auto-entrepreneur

Elles sont à régler en fonction de votre chiffre d’affaires réalisé sur le trimestre.

  • Anticipez la somme à régler chaque trimestre pour garder la maîtrise de votre comptabilité.

 

3- Versez votre impôt libératoire

Si vous avez opté pour le prélèvement libératoire de l’Impôt sur le Revenu :

  • Vous réglerez votre impôt en même temps que vos cotisations sociales, c’est-à-dire chaque mois ou chaque trimestre selon la périodicité choisie lors de votre création d’activité.

> Tout savoir sur l’impôt libératoire


 

A quoi faut-il penser tous les ans lorsque l'on est auto-entrepreneur ?

1- Déclarez vos revenus d'auto-entrepreneur

Les revenus des auto-entrepreneurs sont soumis à l’Impôt sur le Revenu et c’est pourquoi :

  • Vous devez compléter le formulaire de revenus complémentaires 2042 C Pro.

Cette action peut se faire soit par courrier soit en ligne sur le service public des impôts.

> Voici comment compléter votre déclaration de revenus d’auto-entrepreneur

 

2- Réglez la CFE auto-entrepreneur

La Cotisation Foncière des Entreprises est un impôt qui s’applique à tous les auto-entrepreneurs depuis 2015 et ce, à compter de leur 2ème année d’activité. Il se règle généralement en fin d’année.

  • Anticipez le montant à verser avant mi-décembre sur votre espace professionnel impots.gouv.

> Tout savoir sur la CFE


 

Et si vous avez encore du temps...

1 - Communiquer pour vous faire connaître

  • Vérifiez votre stock de cartes de visite et des supports de vente pour être sûr d’en avoir suffisamment à remettre.
    > Créez votre logo et vos cartes de visite

  • Créez une page Facebook et postez-y des actualités ou promotions.

2 - Vendre vos produits ou vos services

  • Rendez-vous sur les plateformes spécialisées pour trouver de nouveaux clients. Mettez en place une veille ou créez des alertes automatiques.

  • Etudiez régulièrement les prix du marché pour vous assurer de trouver une clientèle.  

  • Interrogez vos clients (Petit questionnaire par email) pour connaître leur satisfaction et ce que vous pourriez faire pour améliorer votre service.

3 - Organisez-vous dans votre travail

Respectez le triptyque : Production, vente et gestion

  • Planifiez des moments de production, de vente et de gestion. Ces 3 pôles doivent toujours s’équilibrer pour vous permettre de mener à bien votre activité.

Traitez vos emails

  • En vrai pro de l’organisation, traitez un email rapidement pour gagner en efficacité et ne pas prendre le risque d’oublier de le faire.