Le business model, essentiel pour concevoir son projet de micro-entreprise

EntrepreneuriatDevenir Auto-Entrepreneur Par L'équipe d'evo'portail - Posté le 6 août 2019 - Consulté 665 fois

Lorsque vous décidez de créer votre micro-entreprise, anciennement appelée auto-entreprise, vous devez en amont des formalités administratives avoir une idée bien définie de votre future activité. Ce projet doit être mûrement réfléchi. Plusieurs outils existent afin de vous guider dans la création de votre micro-entreprise : plan de trésorerie, business plan, … . Le business model est également un outil indispensable pour déterminer  la façon de gagner de l’argent avec votre micro-entreprise. L’équipe evo’portail fait le point sur le business model en répondant aux trois questions fondamentales : 

  • Quoi

  • Pourquoi

  • Comment 

 

 

 

I. Qu’est-ce que le business model ? 

 

Le business model, appelé modèle d’entreprise en français, est un outil qui aide le micro-entrepreneur à lancer son projet au niveau de la synthèse et du diagnostic de départ. Il permet de réunir toutes les informations pour évaluer la faisabilité du projet. A l’aide de cet outil, vous analyserez comment mettre en valeur votre micro-entreprise. Vous définirez également ce que vous allez vendre, dans quel but, de quelle manière, pour quels clients et pour quel bénéfice. Cela vous sera utile pour avoir une idée claire sur votre activité. 

Couplé avec le business plan, le business model pourra également vous aider à faire une demande de subvention ou de financement pour développer votre activité. 

 

[Ne pas confondre business model et business plan]

Il arrive parfois que les notions de business model et de business plan soient confondues. 

Dans le business plan, on doit pouvoir retrouver l’ensemble du projet de la micro-entreprise. Il répond aux questions “comment va se concrétiser mon projet ? ” et “est-ce que ma micro-entreprise sera viable ?“. On retrouve donc dans le business plan les détails opérationnels pour mettre en oeuvre son financement. 

Le business model, quant à lui, est plutôt le coeur du business plan. En effet, le business model répond à la question “quel modèle économique choisir pour gagner de l’argent ?”. Il permet donc de démontrer comment une personne peut générer des gains avec l’activité de sa micro-entreprise. 

 

II. Pourquoi faire un business model en micro-entreprise ? 

 

Le business model vous aidera en tant que micro-entrepreneur dans la phase de construction de votre micro-entreprise. Il va décrire précisément comment elle va gagner de l’argent. Ainsi, il vous guidera dans vos choix pour arriver à créer une micro-entreprise rentable. Pour cela, il décrira de façon précise le positionnement de votre micro-entreprise, vos partenaires principaux, les objectifs de votre activité, ainsi que les moyens et les ressources mis en oeuvre pour les atteindre. Le business model permettra également de mettre en avant les règles, les principes de fonctionnement et les valeurs de votre micro-entreprise. Il décrit par conséquent dans quelles conditions, de quelles manières et avec quels moyens vous envisagez de développer votre offre.  

Le futur micro-entrepreneur, comme tout chef d’entreprise, a besoin d’élaborer une stratégie pour mettre en oeuvre de façon pérenne son projet. Quels sont les bonnes questions à se poser ?  

 

Les 5 points clés du business model 

  1. Est-ce que mon projet est clair dans mon esprit et pour les autres ? Essayez de résumer votre projet en quelques phrases à une personne de votre entourage. Soyez au maximum synthétique afin de vous faire comprendre. Un petit conseil : listez vos idées par points et présenter votre offre en une phrase. Si vous n’arrivez pas à le faire, c’est que vous devez encore améliorer votre projet. 

  2. Est-ce que le contenu de mon offre est pertinent ? Demandez-vous si votre offre se différencie sur le marché. Réfléchissez à ce qu’elle apporte en plus par rapport à la concurrence. 

  3. Est-ce que j’ai bien réuni toutes les informations économiques ? Cela vous permettra de mieux connaître vos clients potentiels et leurs besoins. Pensez, par exemple à faire une étude de marché et une veille concurrentielle.  

  4. Est-ce que j’ai bien identifié mes partenaires (les fournisseurs, investisseurs, banquiers, clients) ? 

  5. Comment vais-je communiquer sur mon projet ? Réfléchissez aux différents canaux : on line, off line et hors médias (voir tableau partie III).  

 

Une fois que vous êtes arrivé à répondre à toutes ces questions, passez à la pratique ! 

 

III. Comment réaliser un bon business model ? 

En fonction de la stratégie choisie et de l’offre proposée, vous pouvez vous inspirer de plusieurs business models afin de concevoir le vôtre. Des outils comme le Business Model Canvas sont également à votre disposition pour créer un business model personnalisé.

Le top 5 des business models pour les micro-entrepreneurs 

Il existe autant de business models que de projets. Certains d’entre eux sont plus adaptés à la micro-entreprise. Notre top 5 des business models axés micro-entreprise

  • le modèle de l’abonnement : ce modèle avait perdu la cote au début des années 2000, où la tendance était aux téléchargements. Or, en ce moment, il revient à la mode, notamment sur internet. Par exemple, les journaux payants en ligne utilisent ce modèle. Le modèle de l’abonnement permettra de fidéliser vos clients, contrairement au modèle “one-shot” où vous vendrez un service ou produit une seul fois à un même client. Par exemple, en tant que professeur de danse, vous pouvez ouvrir votre école et demander à vos élèves un paiement par mois. Si vous travaillez dans les métiers de la formation, ce modèle économique peut vous garantir un revenu stable, avec une visibilité à moyen terme sur votre chiffre d’affaires. 

  • le modèle de la stratégie de niche : en général le modèle de la stratégie de niche vise des activités dans le luxe. Si vous êtes ébéniste vous pouvez par exemple vous lancez dans la création de meubles sur mesure,  qui s’adresse à une clientèle aisée. 

  • le modèle de l’utilisation : dans ce modèle économique, le consommateur paie à chacune des utilisations. Le prix est souvent peu élevé afin d’inciter à l’achat. Les machines à café et les laveries reposent sur ce modèle économique. En tant que micro-entrepreneur, vous pouvez par exemple vous lancer dans le nettoyage de voiture où les personnes paieront à chacun de leur passage. 

  • le modèle des ventes à domicile : comme son nom l’indique, ce modèle économique vous permet de vous rendre aux domiciles des personnes afin de proposer vos produits ou vos services. Avoir une bonne réputation est alors fondamentale pour développer votre réseau. La bouche-à-oreille étant très important dans ce modèle économique, vous devrez établir un lien de confiance avec vos clients afin de les fidéliser. C’est en grande partie, ce qui permettra la rentabilité économique de votre activité. 

  • le modèle au temps passé : ce modèle économique concerne plusieurs domaines, mais il est de plus en plus utilisé dans les cafés avec l’apparition des espaces de coworking. Par exemple, si vous souhaitez ouvrir votre cybercafé, vous pouvez décider de faire payer le client non pas à sa consommation mais à l’heure de présence dans votre établissement. Ce modèle fonctionne également pour tout type de location (vélos, ski..), pour les cours particuliers, services à la personne (garde d’enfants, ménage…). 

 

Les 4  principales étapes pour concevoir son business model

Il y a plusieurs méthodes pour concevoir son projet. L’un des plus en vogue et des plus simple à utiliser est le Business Model Canvas d’Alexandre Osterwalder et Yves Pigneur. Il se construit sur une seule page en forme de tableau. Procédez étape par étape, avec 4 questions clés.  Quoi ? Qui ? Comment ? Combien ?

 

Etape 1 : Qu’est-ce que vous avez à offrir à vos clients ? 

Réfléchissez à la proposition de valeur que vous allez apporter à vos clients avec vos offres/services de votre activité de micro-entreprise. Étudiez la concurrence afin de vous positionner. Posez-vous la question suivante : en quoi mon produit est-il différenciant

 

Etape 2 : Qui seront vos clients ? 

Définissez une cible afin d’établir votre clientèle potentielle. Ensuite, réfléchissez à la relation client que vous souhaitez instaurer. Élaborez des actions pour conquérir et fidéliser des clients. Délimitez les canaux de distribution par lesquels vous allez communiquer sur vos produits/services et les vendre. Lors de cette étape, soyez vigilant, car les clients se trouvent parfois sur différents segments de marché. Suivant le type de clientèle, vous aurez à envisager plusieurs sous-modèles économiques. Par exemple, un boulanger en micro-entreprise peut vendre ses produits à différents types de clients. Il peut s’agir de particuliers, c’est-à-dire des personnes venant directement dans la boulangerie pour leur propre consommation. Il peut également s’agir de professionnels, par exemple des restaurateurs. Pour un particulier, la baguette sera vendue 1€. En revanche, pour un restaurateur, le boulanger pourra proposer un tarif préférentiel, sous condition de commander X baguettes par semaine. 

 

Etape 3 : Comment choisir vos partenaires et ressources clés en fonction de votre activité ? 

Répondez à cette question, en réfléchissant aux activités clés que vous exercerez et que vous ne pourrez pas sous-traiter. Etudiez les partenaires stratégiques auxquels vous pourrez faire appel (fournisseurs, sous-traitants, distributeurs) pour que votre micro-entreprise fonctionne correctement. Ainsi, trouvez des partenaires qui produisent des biens et des services complémentaires à votre offre. Enfin, demandez-vous si vous avez les ressources nécessaires pour lancer votre activité. 

 

Etape 4 : Combien allez-vous  investir et gagner avec votre entreprise ?

Calculez les coûts de votre activité : les coûts fixes comme un loyer, les taxes et impôts, et les coûts variables comme la matière première, coûts de transports etc. Pour cela, évaluez les moyens de financement que vous allez choisir (argent personnel, prêt bancaire, subvention, aides financières, financement participatif…).
Ensuite, estimez ce que votre micro-entreprise encaissera régulièrement de la part de vos clients. Une fois listées, ces lignes de dépense et de rentrée d’argent seront chiffrées dans le business plan.

 

 

Lorsque vous décidez de créer votre micro-entreprise, le business model est l’un des outils clés pour structurer et réaliser au mieux votre projet. Ensuite, n’oubliez pas de créer un business plan afin de détailler les opérations pour mettre en oeuvre votre financement. Maintenant que vous avez en mains les outils nécessaires, n’attendez plus pour vous lancer dans l’aventure de l’entreprenariat ! Evo’portail vous accompagnera pour la suite dans toutes vos démarches et formalités lors de la création et de la gestion de votre micro-entreprise. 

 

Sources utlisées pour l’article

 Alexander Osterwalder, Yves Pigneur, Business Model Nouvelle Génération, Broché, 2017.

Estèle Jouison-Laffitte et Thierry Verstraete, Business model et création d'entreprise,  Revue française de gestion, Lavoisier, 2008/1 (n° 181),  pages 175 à 197.