Gérome, étudiant et auto-entrepreneur

EntrepreneuriatGérer mon Auto-Entreprise Par L'équipe evo'portail - Posté le 29 mai 2017 - Consulté 4920 fois

Gérome, étudiant et auto-entrepreneur Community Manager

  • Gérome A.

  • 23 ans

  • Vit à Paris

  • Activité principale : Etudiant en 3ème année du Bachelor Marketing à l’IFAG (Institut de Formation aux Affaires et à la Gestion) basé à Boulogne Billancourt

  • Activité secondaire : Community Manager auto-entrepreneur depuis 7 mois

  • Niveau de revenu : Environ 600€ par mois

  • Clientèle : Une marina.

À 23 ans, Gérome a tout d’un vrai professionnel de la communication sur les réseaux sociaux.
Alors qu’il poursuit ses études en Marketing, il se forge une solide expérience de Community Manager en freelance et nourrit ses ambitions entrepreneuriales.
Rencontre avec un jeune auto-entrepreneur prometteur et déterminé.
 

Pourquoi devenir auto-entrepreneur ?

“En 2ème année de Bachelor, j’ai fait un stage en Community Manager.Cela s’est tellement bien passé que la société qui m’employait m’a proposé de prolonger la prestation en parallèle de mes études. N’étant pas boursier, cette solution me permet d’avoir un bon complément de revenus pour financer mes études.“

 

 

Ce qui vous a séduit chez le statut d’auto-entrepreneur

“Avant tout, la simplicité d’accès. Je ne voulais pas me lancer dans quelque chose de trop lourd à gérer par rapport à mes études. Le coût très faible de l’immatriculation m’a aussi attiré.
L’autre gros avantage du statut, c’est la flexibilité. Je ne paye des charges que si je déclare un chiffre d’affaires. Mes revenus varient d’un mois à l’autre, car j’effectue des prestations ponctuelles. Ce système d’imposition m’apporte une certaine sécurité. Je peux aussi adapter mes missions en fonction de la charge de travail exigée par mes études.“

“J’ai obtenu mon SIRET sous 2 semaines”

Les points d’attention en créant votre auto-entreprise

“J’ai passé 1 mois à faire des recherches sur le statut et notamment sur le changement de régime social pour rassurer mes parents ;-).”


Les avantages du régime auto-entrepreneur selon Gérome

“La flexibilité dans les procédures : La comptabilité, la possibilité d’avoir un simple compte en banque plutôt qu’un compte professionnel… C’est un terrain d’entraînement et c’est vraiment ce que j’apprécie avec ce statut.”


Comme 4 millions de Français, vous avez une double activité. Vous êtes ce qu’on appelle un “slasher”. Concrètement, comment s’organise votre double activité étudiant/auto-entrepreneur ?

“L'organisation est optimale !

J’ai en effet choisi un cursus “entrepreneur” où l’emploi du temps scolaire est aménagé pour me permettre de réaliser mes prestations professionnelles. J’ai cours 2 jours par semaine et dispose des 3 autres pour me consacrer à mes missions professionnelles. L’école permet aussi d’accéder à un incubateur pour nous aider. Et enfin j’ai le week-end pour faire la synthèse des 2.“

 

Travailler à distance

“Mon client est une marina basée à Saint-Martin dans les Antilles Françaises  dont je gère les comptes réseaux sociaux. Je travaille donc à distance, depuis mon domicile parisien, par téléphone interposé.”

 

“Mon activité d’auto-entrepreneur me permet gagner 600€ par mois pour financer mes études”

 

Les revenus

"Cela fait maintenant 7 mois que je suis auto-entrepreneur et j’ai vu augmenter mon chiffre d’affaires lorsque j’ai commencé à travailler pour mon deuxième client. C’est vrai qu’avec mes cours, je préfère me concentrer sur mon unique client. J’arrive chaque mois à me rémunérer 600€ une fois les charges réglées.”

“Avoir un peu plus d’accompagnement en amont aurait été bienvenu”

Ce qui aurait pu vous aider à mieux vous développer

“ Lorsque j’ai fait mes recherches, j’ai trouvé que les informations étaient très diffuses et il y en a avait un peu partout.
Par exemple, j’ai rencontré des difficultés à convaincre mes parents pour la sécurité du statut et tout ce qui touchait au régime sociale.
Bien que l’information soit présente sur les sites publics, elle est parfois mal présentée avec des contenus denses, si bien qu’on ne saisit pas toute l’information, au risque de passer à côté d’un détail capital.  
J’ai entendu parlé du SPI obligatoire pour les auto-entrepreneurs artisans et je trouverais intéressant de le généraliser à l’ensemble des auto-entrepreneurs pour les aider au démarrage. Je pense donc qu’il faudrait renforcer l’accompagnement en amont et pourquoi pas avoir des cours d’entrepreneuriat dès le lycée.”

 

 

Envisagez-vous de poursuivre votre entreprise sous un autre statut ?

Si mon activité se porte toujours aussi bien, je pense rester sous ce statut jusqu’à la fin de mon Master. Mais plus le temps avance, plus je réfléchis à évoluer sous un autre statut. Être en freelance apporte une grande liberté mais si je continue dans cette voie, je souhaiterais monter une structure me permettant d’embaucher tout en ayant le statut de salarié.”  

“Rigueur et organisation”

Les qualités requises pour devenir auto-entrepreneur

“Être bien organisé et autonome.
Il faut être un minimum rigoureux, même si au début il se peut que l’on fasse des bêtises. Et c’est là qu’evo’portail est très pratique car le logiciel de facturation permet de bien consigner les dépenses et de bien suivre son budget.”

 

Un logiciel de gestion pour gérer ma comptabilité d’auto-entrepreneur

“evo’portail est mon outil de gestion depuis 7 mois et j’en suis très content. Pour la petite histoire, j’avais pris un mois d’essai avec un autre logiciel pro auto-entrepreneur et au final je l’ai très peu utilisé car il était trop lourd, complexe et ne marchait pas sur mobile. Or je travaille essentiellement avec des outils mobiles car je communique avec mon client sur Whatsapp et c’est par ce biais que j'envoie les factures…”
 

“Faire sa comptabilité c’est facile, mais lorsqu’il faut aussi gérer un client, ça se complique...”

L’importance du logiciel de gestion pour son auto-entreprise

“En réalité je sais faire une facture ;-)
Mais lorsque l’on apprend à “gérer” un client et qu’il vous demande de modifier plusieurs fois un devis, l’outil evo’portail est vraiment utile pour archiver les documents et assurer le suivi. J’ai aussi eu un cas où un client me demandait de lui renvoyer une facture alors que j’étais en cours. J’ai pu aller sur mon téléphone pour lui transférer en quelques minutes. Récemment, j’ai upgradé mon abonnement pour avoir l’assistance administrative et juridique et bénéficier de conseils d’experts en cas de problèmes,on ne sait jamais. Le nouveau lifting du site est très réussi.”

 


Communiquez-vous sur le web et les réseaux sociaux pour vous faire connaître ?

“Je viens de lancer mon site vitrine :  https://www.northernsxm.com/  pour me faire connaître.
Ensuite j’utilise les comptes professionnels de mes 2 clients pour communiquer et je garde privé mes comptes personnels. J’ai épuré mon compte Twitter car c’est désormais ma vitrine professionnel.”

 

Son quotidien d’auto-entrepreneur :

  • Ce qu’il aime : La simplicité du statut

  • Ce que vous aimez moins : La protection sociale.
    “Par manque d’information, je suis passé au RSI pour ma sécurité sociale alors que j’ai cru comprendre que j’aurais pu rester sous le régime social des étudiants. Aujourd’hui, je n’ai pas de problèmes de santé et cela ne change rien à mon quotidien mais j’ai eu autour de moi des entrepreneurs qui ont rencontré des déboires avec le RSI.”
     

  • 2 préjugés sur le régime auto-entrepreneur :

  • “Pour devenir auto-entrepreneur, il suffit de s’inscrire et c’est bon !”
    > Même si ça reste léger, il y a quand même une organisation à avoir.
  • “On ne me prendra pas au sérieux”
    >  L’entreprise, c’est moi, je suis ma propre vitrine et mon propre patron ! Mais au final j’ai réussi à acquérir la confiance de mes clients. J’utilise le nom “Northern Service” pour mes supports de communication et pour mes factures.

 

Et évidemment son propre site :  https://www.northernsxm.com/

 

  • 2 moments forts dans sa carrière d’auto-entrepreneur :
    “Lorsque j’ai montré mon extrait K-BIs à mes parents pour concrétiser mon projet.
    Et ma première rémunération, lorsque j’ai pu leur dire “n’envoyez pas d’argent ce mois-ci, je me débrouille !”

 

  • Si vous étiez Ministre des auto-entrepreneur, quelle réforme feriez-vous ?
    “Augmenter les plafonds car j’entends beaucoup de témoignages d’auto-entrepreneurs qui souhaiteraient vivre mieux sous ce statut car 2 000€/mois lorsque l’on est prestataire de service c’est un peu faible.
    Et la chose qui me tient à coeur c’est d’apporter des cours d’entrepreneuriat dans les collèges et lycées. Car beaucoup en rêvent en cachette mais en face à face beaucoup le dénigrent.”