Le fondateur d'EVOPORTAIL, Ludovic Badeau, cède l'entreprise

Evo'infos Par Ludovic Badeau - Posté le 28 août 2015 - Consulté 6656 fois

« Chers auto-entrepreneurs,

C’est précisément le 26 août qu’a eu lieu le changement officiel de propriétaire d’EVOENTREPRENDRE, société qui exploite EVOPORTAIL.

Créée en 2010, la société que j’ai eu plaisir à fonder et à diriger a toujours eu un but précis : accompagner efficacement les auto-entrepreneurs. Si à l’origine il était dit partout que « l’auto-entreprise c’est simple », c’est en constatant que finalement les questions étaient nombreuses, que j’ai imaginé un interlocuteur dédié à l’auto-entreprise : EVOPORTAIL.FR.

En 5 ans, l’entreprise a su séduire près de 100 000 auto-entrepreneurs, elle a aussi créé des dizaines d’emplois et réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros.

Quelle formidable aventure !... Faite de hauts et de bas comme pour de nombreuses startups. Mais grâce à nos nombreux clients et une équipe de collaborateurs très investis, nous avons pu avancer, développer, pérenniser.

J’aime à rappeler que j’ai moi même commencé comme auto-entrepreneur avec quelques 1500 euros en poche, à l’âge de 23 ans. Puis j’ai très vite quitté l’auto-entreprise pour me développer. Je me souviens de l'excitation des débuts. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on se sent « professionnellement vivre ». Tout tourne autour du projet, c’est évidemment très prenant, l’ennui n’existe pas, chaque matin est exaltant. La joie d’entreprendre, le gout du challenge, le rejet de la routine. Une vie qui me correspond.  Si je vous dit ça ce n’est pas pour me mettre en avant, mais pour peut-être vous communiquer le brin d’audace qu’il vous manque pour développer votre activité, oser.

Evidemment, la réussite ne se mesure pas uniquement par la taille de son entreprise ou par le chiffre d’affaires réalisé. La réussite c’est avant tout l’épanouissement, la satisfaction, le bien-être. C’est pourquoi j’ai toujours défendu l’idée que l’auto-entreprise ne pouvait pas être limitée dans le temps sous prétexte qu’il ne devait s’agir que d’un tremplin pour « viser plus grand ». Les centaines de milliers de français auto-entrepreneurs qui vivent et s’épanouissent sans dépasser les plafonds, sans volonté d’embaucher, sans l’envie de se développer… doivent être respectés, considérés et perçus comme des entrepreneurs qui réussissent le pari de vivre de leur activité. En d’autres termes, si vous êtes heureux et épanoui vous avez atteint le succès, quelque soit votre chiffre d’affaires ou le nombre de vos collaborateurs. Mais n’ayez pas peur ! Si vous voulez vous développer, gagner plus, embaucher, allez-y. Bien sur préparez vous, analysez votre marché, testez le sous le régime de l’auto-entreprise (comme j’ai pu le faire avec EVOPORTAIL), mais ne vous bridez pas. Tout est possible, en France aussi.

Une chose est certaine : entreprendre est une aventure formidable, quelque soit le statut, quelque soit l’ambition. « Être à son compte » apporte ce sentiment d’indépendance si agréable qu’il en ferait presque oublier l’insécurité qui en découle parallèlement. Mais tout le monde ne peut pas prétendre à ce mode de vie qui, avouons le, apporte un niveau de stress important, car si vous n’allez pas chercher les clients, personne ne sera là pour vous assurer un revenu à la fin du mois. L’envie : C’est le mot clé. Si vous avez envie d’être entrepreneur et si vous avez pensé à un projet qui vous donne vraiment envie, alors vous êtes certainement prêt pour tout affronter ! Mais soyez sûr d’avoir sincèrement et profondément envie. Vouloir c’est pouvoir. Ne dit on pas : quand on veut on peut ?

Aujourd’hui sonne pour moi comme une forme d’aboutissement. Vendre son affaire est effectivement très gratifiant. Mais croyez bien qu'avec certaines difficultés rencontrées pendant ces plus de 5 années, si l’envie m’avait manquée, l’histoire serait sans doute moins belle aujourd’hui. En tout cas, je suis très heureux d’avoir cédé mon entreprise à un groupe spécialisé dans l’entrepreneuriat sous toutes ses formes : « UP’N BIZ, SOLUTIONS POUR ENTREPRENDRE » et qui gère notamment la société « WEBPORTAGE ».

Que vais je faire ? Continuer à entreprendre ! C’est sans doute inscrit en moi et les projets de ne manquent pas…. Alors à bientôt et encore MERCI à ceux qui ont participé de près ou de loin à l’aventure EVOPORTAIL. D’autres aventures m’attendent, elle nous permettront peut être de nous croiser de nouveau…

A très vite ! »