APCE : l'Etat lui coupe les vivres, l'agence risque la cessation

Actualité du régimeActualités Par L'équipe Evo'Portail - Posté le 11 avril 2014 - Consulté 6690 fois

Créateur d'entreprise, vous êtes forcément déjà passé par le site internet de l'APCE, en effet, celui-ci offre une masse d'informations indispensables pour les créateurs d'entreprises : du business plan au choix du statut, en passant bien sur par la réglementation en matière de comptabilité... Bref, une mine d'infos pour entreprendre. Et pourtant, cette agence, qui n'est autre qu'une association, risque de fermer ses portes. Explications. L'agence, association loi 1901 créée en 1979, risque de mettre la clé sous la porte dans moins d'une semaine : à l'occasion de son conseil d'administration du 1er avril prochain, l'ordre du jour sonne le glas : éventuelle mise en cessation de paiement de l'agence. Et pour cause, en 2013, le gouvernement lui a coupé les vivres dans l'objectif de la reformater. Avec un budget annuel de 6 millions d'euros par an, la subvention exceptionnelle de 1,2 millions d'euros versée fin 2013 ne permet pas à l'agence de continuer à fonctionner. La Fédération des auto-entrepreneurs s'indigne de cette situation qu'elle trouve en total contradiction avec la volonté politique affichée de soutenir les entreprises et les entrepreneurs : "Dans un contexte économique où le gouvernement souhaite retrouver la confiance des chefs d'entreprise et prône le pacte de responsabilité, la disparation de l'APCE enverrait un signal contradictoire.". Si vous aussi vous êtes sensible au maintien de cet acteur qui, depuis 35 ans, intervient dans le processus d'aide à la création, à la transmission et au développement des entreprises, signez la pétition qui doit atteindre les 100 000 signatures sur Change.org.

SIGNER LA PÉTITION EN LIGNE

      >> TAMPON ENCREUR 5 LIGNES, LIVRAISON OFFERTE ! Personnaliser mon tampon <<