Ludovic Badeau : "Les auto-entrepreneurs ne sont pas avantagés financièrement !"

Actualité du régimeDivers Par L'équipe Evo'Portail - Posté le 18 septembre 2013 - Consulté 5790 fois

Ludovic Badeau, directeur d'Evo'Portail, est agacé d'entendre trop souvent que les auto-entrepreneurs bénéficieraient d'un régime fiscal avantageux et précise que "les auto-entrepreneurs ne sont pas avantagés financièrement, ils bénéficient juste d'une simplicité administrative, d'où le succès du régime.".

"AUTO-ENTREPRENEURS : LE POINT SUR LA FISCALITÉ Les auto-entrepreneurs sont des contribuables comme les autres. Ludovic BADEAU, PDG d'Evo'Portail, leader dans l'accompagnement des populations éponymes fait le point sur les charges fiscales et sociales relatives à l'auto-entreprise. Explications. Ludovic BADEAU tape du poing sur la table. Les auto-entrepreneurs sont bien des contribuables comme les autres. Pas de dumping social et fiscal donc pour les bénéficiaires du régime qui voient leur chiffre d'affaires imposé entre 15 et 23.5 % selon l'activité exercée. Ce dernier rentre également dans le calcul du revenu fiscal de référence pour déterminer l'impôt sur le revenu. Concernant la polémique relancée par les artisans du bâtiment sur la « concurrence déloyale » un récent rapport de l'Inspection Générale des Finances et l'Inspection Générale des Affaires Sociales prouve l'inverse tout comme celui rendu par l'Ordre des Experts Comptable bien avant. Enfin, l'ouverture des marchés et la libre concurrence des services et prix sont la résultante d'une politique européenne où le consommateur choisit librement ses prestataires. Ludovic BADEAU rappelle que la future hausse de la TVA pénalisera aussi les auto-entrepreneurs qui payent la TVA mais ne peuvent la déduire à l'instar du régime de droit commun. Les auto-entrepreneurs ne bénéficient pas d'une fiscalité avantageuse mais d'une simplicité administrative, d'où le succès du régime."