Les auto-entrepreneurs réunissent 20.000 euros pour leur défense

Actualité du régimeActualités Par L'équipe Evo'Portail - Posté le 8 août 2013 - Consulté 3814 fois

Début juillet le collectif de défense des auto-entrepreneurs, mis en place sous l'impulsion d'Aurélien Sallé, co-créateur du régime auto-entrepreneur aux côté d'Hervé Novelli, à lancé un grand projet appelant à la mobilisation financière de tous dans le but de lever 20.000 euros destinés à accélérer la défense du régime face au projet de Sylvia Pinel. Le collectif, créé pour mutualiser les forces et qui compte notamment la Fédération des auto-entrepreneurs ou bien Evo'Portail, se réjouit aujourd'hui de constater le succès de l'opération avec précisément 20.377 euros récoltés en 1 mois grâce à 751 participants. La réussite de cette opération, après le formidable engouement pour la pétition du site défensepousins.fr, montre une forte mobilisation des auto-entrepreneurs. Les acteurs de ce collectif ne peuvent que se féliciter de la confiance qui leur est témoignée : Hervé Novelli, père du régime et parrain du collectif : « Le succès de la souscription pour défendre les autoentrepreneurs témoigne du niveau de résistance au projet du gouvernement. Ce n est qu un début ! » Aurélien Sallé, initiateur du collectif de défense des auto-entrepreneurs : « Le succès de ce projet est avant tout la marque que les auto-entrepreneurs ont la volonté de se prendre en main ce qui est la clé du sauvetage du régime. Maintenant, cette confiance nous oblige et nous devons nous montrer digne de l'espoir placé en la coordination pour faire bouger les lignes.» Grégoire Leclercq, Président de la Fédération des auto-entrepreneurs : « La coordination de défense des auto-entrepreneurs atteint désormais son premier objectif : se doter de moyens efficaces pour continuer le combat parlementaire, médiatique, technique, juridique et gouvernemental. Les engagements que nous avons donnés sur l'utilisation de ces moyens seront tenus : tous les champs d'action possible seront explorés afin de remporter une deuxième étape, celle de l'abandon de ce projet ! Nicolas D'Audiffret, Directeur associé de Alittlemarket : « Nous sommes très heureux que cette levée participative donne les moyens au mouvement de se défendre pour protéger ce régime auquel nous croyons tant. Nous allons désormais œuvrer à la mise en place des actions qui vont être permises par cette levée de fonds! » Ludovic Badeau, Directeur de Evoportail.fr : « C'est une grande satisfaction, cela montre à quel point les auto-entrepreneurs refusent la réforme de Sylvia Pinel. Désormais nous entrons dans une autre phase, sans doute la moins simple, et notre détermination est forte. » Julien Tardy, Directeur France de Freelancer.com : « Nous sommes très heureux de découvrir à quel point l'engagement personnel et financier de tant d'acteurs a permis d'atteindre l'objectif de 20 0000 euros de fonds. Chez Freelancer.com nous avons l'habitude de travailler avec des entrepreneurs du monde entier, de très petites sociétés, et nous sommes surpris de voir qu'en France un statut utilisé dans le monde entier (celui de small business) facilitant le démarrage de petites entreprises est autant bousculé et remis en cause par le gouvernement français. Il est définitivement plus compliqué d'entreprendre en France plutôt qu'ailleurs... » Désormais le collectif se concentre sur les actions à mener et le coût de chacune. Rappelons que le projet de loi sera présenté au Conseil des Ministres le mercredi 21 août. A moins d'une très grande surprise, il devrait comprendre un abaissement des plafonds de chiffre d'affaires, une limitation dans le temps selon certaines conditions, une complexification des formalités, au moins en ce qui concerne l'inscription auto-entrepreneur, et probablement de nouvelles règles de gestion plus contraignantes.