L'association ADIE n'approuve pas la réforme Pinel

Actualité du régimeActualités Par L'équipe Evo'Portail - Posté le 1 août 2013 - Consulté 2728 fois

L'ADIE (Association pour le Droit à l'Initiative Economique) soutient depuis près de 25 ans ceux qui souhaitent entreprendre et qui manquent de moyens. L'Association, par la voix de sa présidente Maria Nowak, lance aujourd'hui un cri d'alerte contre le projet de réforme de Sylvia Pinel qui vise à s'attaquer au régime auto-entrepreneur. C'est à travers le site lesechos.fr que Madame Nowak souligne dans un premier temps que, financé à hauteur de 1.500 euros, un créateur d'entreprise est beaucoup moins couteux que les emplois aidés (10.000 euros par personne) ou la prise en charge d'un chômeur (14.000 euros). Elle voit donc en l'auto-entreprise un moyen efficace et intelligent pour aider à inverser la courbe du chômage. Elle rappelle aussi qu'il existe 8,6 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté et qu'une partie, non négligeable d'entre eux, crée leur auto-entreprise pour subvenir aux besoins du foyer, ainsi, même s'il est peu probable que ce type de profils migrent vers le régime classique et crée de l'emploi, pourquoi vouloir encadrer leur revenu moyen à 900 euros par mois ? Elle continue en soulignant que le dispositif à été largement salué à l'étranger et qu'il est aujourd'hui menacé par une minorité puisque seuls 19% des artisans du régime classique s'en plaigne, alors qu'il serait en réalité préférable de s'en inspirer pour simplifier la vie de toutes les petites entreprises, quelque soit leur régime fiscal. Une vision largement partagée par les défenseurs du régime mais aussi une large partie de la population car, rappelons le, 89% des français sont favorables au régime auto-entrepreneur.