La cabinet du Premier Ministre reçoit la Fédération AE

Actualité du régimeActualités Par L'équipe Evo'Portail - Posté le 15 juillet 2013 - Consulté 3710 fois

Le 6 juillet dernier la Fédération des Auto-Entrepreneurs, présidée par Grégoire Leclercq, a organisé un rassemblement dans la ville de Nantes pour manifester contre le projet Pinel. L'objectif affiché de cette journée était d'obtenir une rencontre avec la Premier Ministre dans le but de lui faire part du rejet de la réforme proposée par la Ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme. Le message semble avoir été reçu puisque le Cabinet du Premier Ministre recevra la délégation Nantaise de la Fédération des Auto-Entrepreneurs (Frédérique David et Nicolas Cordier), et son président national, ce vendredi 19 juillet. A noter l'absence de Jean-Marc Ayrault, une réunion qui sera donc assurée par Julien Rencki (Conseiller pour l'économie, les finances et les entreprises au Cabinet du Premier Ministre) ainsi que par Philippe-Emmanuel de Beer (Conseiller chargé de la fiscalité et des prélèvements obligatoires). La Fédération profitera de cet entretien de 1H30 pour « faire valoir ses arguments » nous explique t'elle. Nous ne manquerons pas, sur EVOPORTAIL.FR, de vous faire un compte rendu rapide dès que nous aurons eu le retour des participants, à priori dès Vendredi soir. MISE A JOUR (19 juillet 2013, 19H40) : Point à l'issu de la rencontre : Grégoire Leclercq, joint par téléphone, indique que la rencontre a été utile pour de nombreux sujets abordés. Parmi eux, deux essentiels: l'abaissement des seuils de chiffre d'affaires et le non cumul fonctionnaire et auto-entrepreneur, idée sortie dernièrement. Il précise que les éléments de cette réunion seront utiles pour la prochaine étape qui consistera à mettre en place un groupe de travail. Seront alors abordés l'avenir du régime et la simplification de la migration du régime micro au régime réel avec, notamment, un lissage des cotisations obligatoires pour éviter à l'entrepreneur de vivre cette évolution comme une épreuve complexe et immédiatement coûteuse. Ce groupe de travail, voulu par le gouvernement, devrait débuter à la rentrée et être présidé par le député Laurent Grand Guillaume (socialiste). La fédération des auto-entrepreneurs communiquera de façon plus complète dès la semaine prochaine, car des discutions continuent.