Anti projet Pinel : une mobilisation réellement virtuelle ?

Actualité du régimeActualités Par L'équipe Evo'Portail - Posté le 8 juillet 2013 - Consulté 3840 fois

Les auto-entrepreneurs sont-ils capables de passer du virtuel au réel ? Forcés de constater que le rendez-vous du 18 juin et celui du 6 juillet n'ont pas mobilisés les foules alors que ces 2 événements ont été largement communiqués. Au total, plus de 120 000 auto-entrepreneurs informés par e-mail ou sur les réseaux sociaux. Malgré cela la Fédération des auto-entrepreneurs ne baisse pas les bras et explique: « ce n'est qu'un début ». Les auto-entrepreneurs absents transmettent aussi leur mot d'excuses sur Facebook: coût du déplacement, travail 7j7 pour réussir à atteindre un revenu décent, manque de coordination… D'autres ne sont pas tendres avec les absents et appellent à « se bouger ». Loin de s'avouer vaincu, le collectif de défense des auto-entrepreneurs pose déjà la question suivante à ses abonnés : « si un grand rassemblement est organisé à Paris, un dimanche d'octobre, pensez-vous vous déplacer? ». A l'heure où nous écrivons cet article 100 répondent oui quand 50 répondent non sur plus de 18.000 abonnés à la page. Alors les poussins devraient-ils suivre la même logique que les pigeons qui, avec plus de 70 000 abonnés à leur page Facebook, n'avaient jamais vraiment appelé à une mobilisation sur le terrain ? Nul doute que si un autre rassemblement est organisé et que celui rencontre le succès ce sera une grande surprise qui redonnera un coup de projecteur sur le débat, l'inverse pourrait avoir un impact très négatif car, ne nous la cachons pas, la faible mobilisation terrain ne fait qu'inciter les médias à se désintéresser du sujet et conforte les partisans du projet pinel. Une chose est certaine, même si les auto-entrepreneurs semblent difficiles à réunir pour un événement « réel », ils sont nombreux à être actifs sur la toile, au total plus de 120 000. Finalement, réel ou virtuel, la mobilisation est bien la, réellement la.